Newsletter :

Newsletter in lingua italiana:

 

Se desideri ricevere la newsletter in francese, visita il sito in lingua francese.

 

Inviare a un amico

Scrivi parecchi indirizzi su linee diverse o separati da virgole.
Hyacinthe-Marie Cormier
(Il tuo nome) ti ha inviato una pagina del sito Institut français - Centre Saint-Louis
(Il tuo nome) vorrebbe condividere questa pagina con te:
   

Incontro

Venerdì 16 Dicembre - ore
 
Angelicum / IFCSL

Hyacinthe-Marie Cormier

 

Dans le cadre de la journée d’études consacré au Père Hyacinthe-Marie CORMIER, Maitre général de l’ordre dominicain durant la grande guerre, qui s’est tenue le vendredi 16 décembre, pour partie à l’Université Saint Thomas d’Aquin (Angelicum) et pour partie à l’Institut français-Centre saint louis, plusieurs communications scientifiques, suivies d’un débat, ont été données à l’Institut français dans l’après-midi.

Le Père Gilles Berceville, dominicain, enseignant à l’Institut catholique de Paris, membre de la commission léonine donne son exposé intitulé Bienheureux les Pacifiques. Le Père Cormier hagiographe.  

Mesdames Radka Sustrova et Stanislava Vodickova (Académie des sciences de la République tchèque) présentent la vie du Cardinal  Josef Beran, archevêque de Prague, disciple du Père Cormier. La présentation s’intitule Un exemple de la postérité spirituelle du P Cormier : Vie et combats du Cardinal Beran (1888 – 1969)  

En lien avec l’Ambassade de la République tchèque près le saint Siège, une exposition sur la vie du Cardinal Beran, mort en exil à Rome en 1969, victime des totalitarisme nazi et communiste, est accessible à la visite. L’exposition, très complète, dispose de légendes en italien. Elle fut particulièrement appréciée du public.   

Un artisan de la paix: Hyacinthe-Marie Cormier

Né à Orléans en 1832, entré prêtre chez les dominicains en 1856, il fut le premier prieur provincial de la province restaurée de Toulouse (1865). Disciple du Père Jandel, 76e Maître de l’Ordre des Prêcheurs (1904 -1916), il fonda l’Angelicum en 1909. Jean-Paul II le béatifia en 1994.
On a dit du P. Cormier : “Il met la paix à tout ce qu'il touche”. L'axe des trois interventions de cette journée sera le thème de la paix dans le gouvernement, les écrits, la postérité spirituelle du bienheureux, toujours préoccupé de l'union des coeurs dans “la vérité de la charité”.

   
 
         
 

Block mini diaporama

 

Seguici su:

  Facebook Flickr Twitter Dailymotion RSS